PARRISE

Comment enquêter en classe de sciences sur les questions vives d’aujourd’hui ?

Un projet au service du développement de la citoyenneté scientifique

Le projet PARRISE (Promoting Attainment of Responsible Research & Innovation in Science Education) est un projet de recherche financé par l’Union Européenne. Ce sont 18 institutions (universités et écoles) localisées dans 11 pays d’Europe (Espagne, Portugal, Pays-Bas, Suède, Hongrie, Royaume-Uni…) qui participent à la mise en œuvre de ce projet. Son but est de contribuer à la construction d’une société où les citoyens puissent participer aux orientations prises par la recherche et l’innovation. Dans cette perspective, les travaux menés consistent à organiser des formations innovantes d’enseignants (premier et second degré), pour faire évoluer la manière dont les sciences sont enseignées.

En France, la démarche d’enquête

En France, deux institutions participent au projet PARRISE : L’École Nationale Supérieure de Formation de l’Enseignement Agricole (ENSFEA) basée à Toulouse-Auzeville et l’Université de Montpellier. Une équipe d’une dizaine d’enseignants-chercheurs et formateurs travaille en collaboration depuis 2014 autour d’une approche spécifique, appelée la démarche d’enquête.
Les activités menées par l’équipe française visent ainsi à apporter des pistes de réponses à certaines interrogations éducatives telles que l’exploration en classe de questions vives comme les OGM, l’usage des pesticides en agriculture ou bien la dignité animale… adaptée au contexte français.

Une approche en développement

Les premières formations d’enseignants à la démarche d’enquête ont été organisées en 2015 aussi bien sur le plan de la formation académique (formations organisées pour les enseignants du second degré de l’éducation nationale et de l’enseignement agricole) que sur le plan de l’éducation en contexte non-formel (centres de médiation scientifique, éducation à l’environnement, etc.) en vue d’un développement de compétences enseignantes et, in fine, de compétences citoyennes chez les élèves.
Les premiers retours font état de l’intérêt porté par les enseignants à ce dispositif et permettent également d’enrichir les sessions de formation proposées. En effet, la démarche d’enquête a été pensée pour s’adapter à des contextes multiples, mais aussi pour évoluer en fonction des retours du terrain où elle est mise en œuvre.

Le projet PARRISE se termine en décembre 2017. Une « TPD database » (base de données) regroupant des pratiques pertinentes de formation des enseignants a été publiée par les membres du projet et continuera à disséminer les avancées permises par le projet.

Le manuel : L’Éducation aux relations sciences / société

Ce manuel produit collectivement dans le cadre de ce programme a pour objet d’enquêter sur les questions socioscientifiques : rapprocher l’éducation scientifique formelle et non formelle de ses enjeux de société.

le manuel du projet PARRISE

En savoir plus

> le site internet du projet PARRISE

> la vidéo du consortium-meeting PARRISE ayant eu lieu à l’ENSFEA en mai 2017